Vers une double Révolution, copernicienne et régalienne?

IED Strategic Research Paper by Jean-Louis Bourlanges

01.09.2021

Pdf download


Dans les années cinquante, l'Europe avait un adversaire et un protecteur extérieurs. Le soft power était sa part du travail. Dans les années quatre-vingt-dix, elle a eu l'illusion de ne plus avoir d'adversaire et elle a pensé que le règne exclusif du soft power était arrivé. Aujourd'hui, elle découvre qu'elle a un environnement menaçant et un protecteur incertain : le soft power ne suffit plus.

# souveraineté #compétence #puissance


Abstract

Parler d'un pouvoir souverain à propos de l'Union européenne est un paradoxe juridique. Alors que la souveraineté est définie depuis Jean Bodin comme un pouvoir qui n'est lié que par lui- même, un pouvoir qui possède ce que les juristes allemands appellent de façon éclairante "la compétence de la compétence", l'Union européenne est bien loin de pouvoir prétendre à la chose.

En vérité, dans le langage de nos dirigeants comme des commentateurs de la vie publique, il y a quasiment équivalence entre les concepts de souveraineté et d'indépendance européennes. Il ne s'agit pas ici de confisquer au profit de l'Union les pouvoirs des Etats- Membres mais de mettre l'Union européenne et les nations qui la constituent en mesure de résister efficacement aux menaces, contraintes et concurrences qui la défient, la cernent et l'investissent de l'extérieur.

Ceci implique que soit assumée par les dirigeants et les citoyens de l'Union le principe d'une double révolution copernicienne et régalienne, qui modifie en profondeur les équilibres du pacte initial conclu entre les Etats-membres.


About the author

Président de la commission des affaires étrangères, Jean-Louis Bourlanges est député des Hauts-de-Seine depuis 2017. Agrégé des lettres, ancien élève de l'École nationale d'administration, ancien professeur associé à Sciences-Po, il est Conseiller maître honoraire à la Cour des comptes.

Il a été membre du Parlement européen (1989-2007) où il fut président de la Commission de contrôle budgétaire, rapporteur-général du budget, président de la commission des libertés, membre puis président de la commission mixte Parlement européen Diète de Pologne. Il participe régulièrement à l'émission Le nouvel esprit public de Philippe Meyer diffusée en podscast : www.lenouvelespritpublic.fr